Comprendre le métier d’ergothérapeute

L’ergothérapie est une nouvelle profession qui fait parti du paramédical. La profession d’ergothérapeute est une profession en plein essor en ce moment. Mais c’est une profession qui est encore méconnue en ce moment alors qu’il contribue aux bien être des personnes en situation de handicap.

Qu’est-ce qu’un ergothérapeute ?

L’ergothérapeute est un professionnel de la santé qui exerce auprès des personnes ayant une défaillance physique et mentale. Contrairement à ce que l’on pourrait croire, cette profession n’est pas une fonction récente. En effet, l’ergothérapie est une méthode qui est utilisée en Europe depuis les années 1950. L’ergothérapeute fonde ses pratiques autour du lien entre les activités humaines au quotidien et la santé. Que ce soit la santé physique ou mentale. Ainsi, l’ergothérapeute est amené à travailler sur des personnes de différents âges, de différentes provenances sociales avec différents handicaps.
L’objectif d’un ergothérapeute est de permettre à une personne de dépasser son handicap et ainsi de ne pas dépendre d’un tiers personne.

Les rôles de l’ergothérapeute

Le rôle clé de l’ergothérapeute va être la rééducation et l’accompagnement des patients pour être autonome. Il est amené à travailler dans un hôpital pour le volet rééducation et sera à domicile pour l’accompagnement. Grâce à diverses méthodes, l’ergothérapeute doit permettre à une personne de pratiquer des activités du quotidien sans risque. Aussi, il doit être capable de réduire ou supprimer les barrières qui empêchent une personne d’accomplir des tâches plus ou moins facile.
Dans le milieu hospitalier, l’ergothérapeute peut travailler avec d’autres personnes du corps médical. Par exemple, pour une personne sortant d’un traumatisme, il pourra accompagner le kinésithérapeute afin qu’une personne puisse retrouver toutes ses capacités physiques et psychiques. Son travail va alors consister à aider le patient à s’adapter à sa nouvelle situation. Aussi, le travail d’accompagnement sera centré sur les petites tâches que le patient peut encore faire pour avoir une autonomie. Au fur et à mesure que les séances se multiplient, une personne doit être capable de vivre normalement et sans dépendre des autres pour accomplir ses besoins personnels. Trouver une ergothérapeute n’est pas si compliqué.
D’une manière générale donc, l’ergothérapeute va stimuler le patient afin qu’il soit autonome. Pour l’accomplissement de son travail, il peut recourir à différents outils. Cela dépend essentiellement du handicap du patient et des objectifs qu’il faut atteindre. Les outils sont divers et les méthodes pour arriver à un but précis varie d’un patient à l’autre. Cela peut donc être des outils pour stimuler la motricité. Dans un cas d’handicap mental, les outils et méthodes seront plus axés sur le développement de l’intelligence.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

le-manche-de-guitare Mentions légales